Mon livre, mon plaisir

Publié le par Maman de AàZ

Lire-dans-le-metro.jpg

 

 

Depuis que j'ai repris le boulot, c'est mon moment de plaisir, qui permet aussi de ne plus "subir" le métro.

C'est une période entre deux, rien qu'à moi, où je ne suis plus/pas encore -suivant l'heure- maman et pas encore/plus la travailleuse acharnée -façon de parler-

 

  

J'ai toujours aimé lire, je suis une vraie dévoreuse de livres.

En période de travail, j'en lis environ 1 par semaine, en vacances, je peux aller jusqu'à 1 par jour ou sur 2 jours, en fonction de la taille.

J'aime les GROS livres. En dessous de 200 pages, je ne les regarde même pas, au dessus de 300, ils deviennent vraiment séduisants à mes yeux. Et je n'ai pas peur des sagas, bien au contraire, ils sont ENCORE plus attirants.

 Quand un livre me plait vraiment, je voudrais qu'il ne s'arrête jamais. Une vraie drogue. Avec un gros livre, j'ai l'impression d'en profiter plus longtemps.

 

 

Malheureusement, j'ai une mémoire de poisson rouge, et j'oublie trèèèèèèèèèèèès vite ce que j'ai lu.

Ça a un avantage : je peux relire plusieurs fois le même livre, et l'apprécier tout autant. Dans une certaine limite quand même, il faut bien attendre 2 ans.

 

Ces temps ci je rencontre un problème à la bibliothèque : je suis poursuivie par un livre.

Il me repère, se fait beau, sort un peu du rayon pour que je tombe directement sur lui et a mis tous ses atouts en avant pour passer les épreuves de sélection : couverture colorée, résumé plutôt drôle, critiques d'un ou deux magazines réputés, et quand je feuillète quelques pages au hasard, un style bien agréable, et pour couronner le tout : un volume conséquent.

Tout pour plaire.

 

Arrivée à la maison, je m'installe et je le commence impatiente.

Au bout de quelques pages, ça me dit bien quelque chose. Je n'accroche pas trop mais je persévère, je lui laisse sa chance et j'avance encore un peu dans l'histoire. Et au bout d'un moment, je dois me rendre à l'évidence : ce livre n'est pas pour moi, je dois arrêter -oui oui, je DOIS, c'est une réelle OBLIGATION, la lecture DOIT rester un plaisir-

Le poisson rouge qui est en moi a encore pris le dessus, la couverture n'a pas voulu s'inscrire dans ma mémoire, et comme je n'ai jamais réussi à lire ce livre, le résumé ne me disait ABSOLUMENT rien.

Malheureusement j'ai déjà oublié son titre, et sa couverture… On ne se refait pas.
La prochaine fois que ça arrivera – car je sais qu'il va encore me poursuivre- je noterai le titre sur ma carte de bibliothèque ! Non mais et puis quoi encore, je ne vais pas me laisser harceler par un livre sans rien faire !

 

 Ete hiver 

 

 

Ces temps ci, je lis CE livre, ETE, que l'on m'a offert pour mon anniversaire. C'est un polar, pas forcément le type de livre que je préfère, mais y'a pas à dire, une fois qu'on commence…

La semaine dernière, je lisais le 1er tome (HIVER), pas beaucoup plus gai, mais qui m'a bien donné envie de lire le 2ème !

 

Commenter cet article